Facebook

mardi 10 juillet 2018

La fibre à Ascros en 2019.

Dans le cadre du Schéma directeur départemental de l’aménagement numérique du territoire (SDDAN), le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a confié au SICTIAM la mise en oeuvre opérationnelle de ce schéma. L’objectif est d’apporter, d’ici 2021 et grâce à la fibre optique, une connexion internet Très Haut Débit à l’ensemble des 100 communes exclues du champ d’intervention des opérateurs privés (zone AMI). Le 13 mai 2016, le plan départemental Très Haut Débit a officiellement été lancé par le Président du Conseil départemental, suivi du lancement des premières études en juin 2016.


Une gouvernance partagée pour un territoire 100% connecté

Avec sa double casquette de maître d’ouvrage et de maître d’oeuvre, en tant que constructeur du réseau d’initiative publique (RIP) Très Haut Débit, le SICTIAM assure également l’organisation d’une gouvernance associant le Conseil départemental des Alpes-Maritimes et les 6 Etablissements Publics de Coopération Intercommunale concernés :
  • Métropole Nice-Côte d’Azur
  • Communauté Agglomération du Pays de Grasse
  • Communauté Agglomération de Sophia-Antipolis
  • Communauté Agglomération de la Riviera-Française
  • Communauté de Communes des Alpes d’Azur
  • Communauté de Communes des Paillons
Deux fois par an le SICTIAM organise des comités de pilotage avec l’ensemble des EPCI afin de présenter l’avancé du déploiement sur leurs territoires. Ces étapes permettent de faire un point sur les parties financières et techniques du projet.

Les communes concernées

Au total, 100 communes du département sont concernées par ce Réseau d’Initiative Public (RIP) sur un territoire sur lesquel les opérateurs privés n’ont prévu aucune intervention.

Ils auront la fibre en 2018

Les communes ci-dessous sont en cours de déploiement avec une livraison des prises fibre optique au fil de l’année (1ère estimation début 2018) :


Carte du réseau



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire