Facebook

dimanche 23 avril 2017

Reserve de la cyberdefense

Sa composition

Lancée en mai 2016, la réserve de cyberdéfense se compose d’un réseau de volontaires organisé en unités militaires réparties en cellules régionales, sur l’ensemble du territoire. Elle est encadrée par des réservistes des forces armées et par du personnel de l’État. Cette réserve d’un nouveau genre allie à la fois des réservistes citoyens, des réservistes opérationnels et des militaires d’activité.

Son périmètre d’intervention
Les interventions porteraient principalement sur les réseaux des OIV (opérateurs d’importance vitale), des administrations, des collectivités locales, des grands services publics et de leur sous-traitants, notamment s’il s’agit de PME n’ayant pas les moyens de rétablir un niveau de cybersécurité acceptable. Certaines équipes de l’échelon d’urgence seront habilitées à un niveau secret défense, pour pouvoir intervenir sur les réseaux classifiés.

Cela se traduit par :
  • l’appui à la planification et à la conduite de la chaîne opérationnelle de cyberdéfense, sur le territoire national ;
  • fournir un complément ponctuel d’expertise ;
  • le déploiement de groupes d’intervention rapide sur le territoire national ;
  • l’analyse de l’incident, des conséquences et la proposition des mesures de remédiation ;
  • le déploiement d’équipes de reconstruction de réseaux.
Devenir réservistes de cyberdéfense

La réserve de cyberdéfense recrute tout au long de l’année des spécialistes dans le domaine informatique, réservistes opérationnels ou citoyens. La réserve recherche différents profils : coordinateurs, experts, analystes, techniciens ; à différents niveaux : étudiants en 1ère année en informatique à BAC+5.
Le réserviste opérationnel souscrit un engagement à servir dans la réserve opérationnelle, un contrat rémunéré d'une durée de 1 à 5 ans renouvelable. Ces volontaires font le choix de servir leur pays sans faire du métier des armes leur seule profession.
Les réservistes citoyens sont des collaborateurs bénévoles du service public. Ils choisissent de servir leur pays en faisant bénéficier la défense de leur expertise et leur compétence. En tant que bénévole, ils consacrent le temps qu’ils souhaitent et peuvent, à cette mission.

Les conditions générales pour devenir réserviste
  • Être de nationalité française et résider en France ;
  • avoir plus de 17 ans ;
  • faire des études en informatique ;
  • être en règle au regard des obligations du service national ;
  • ne pas avoir de casier judiciaire.
Pour plus d’informations ou pour candidater (CV + lettre de motivation) : rcd chez defense point gouv point fr.
(36 commentaires).



https://linuxfr.org/users/tankey/journaux/defnet17-reserve-de-la-cyberdefense

http://www.gouvernement.fr/risques/les-reserves-de-cyberdefense

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire