Facebook

samedi 8 novembre 2014

Lait de vache et ses inconvénients pour la santé

C’est un aliment acidifiant et donc conduisant à une déminéralisation ( ostéoporose ) pour compenser le déséquilibre acido-basique : travaux de l’INRA - F .Cet état conduit d’abord à la spasmophilie ( par compétition Calcium > et Magnésium ) et induit enfin des lithiases calciques.

Le lait de vache est un poison, n'en consommez plus, il favorise le cancer

LE LAIT

Le lait de vache cumule plusieurs inconvénients :
- C’est un aliment acidifiant et donc conduisant à une déminéralisation ( ostéoporose ) pour compenser le déséquilibre acido-basique : travaux de l’INRA - F . Cet état conduit d’abord à la spasmophilie ( par compétition Calcium > et Magnésium ) et induit enfin des lithiases calciques
  • Le lait est trop riche en phosphore qui hyperstimule les parathyroïdes et trop riche en protéines perturbant l’assimilation du calcium
  • Le lait est indigeste par sa quantité en graisses saturées ( autant que 3 tranches de lard pour 1 verre ! ) et son manque d’A.G.P.I permettant le développement du S.N et des organes des sens
  • Le lait est indigeste car l’estomac humain ne possède pas la présure des ruminants ( nourrisson encore moins ) permettant de cailler le lait et sa caséine ( 300 fois plus que le lait maternel ) / mieux sous forme de produits lacto-fermentés / yaourts et fromages. Il faut donc attendre que cela se fasse sous l’effet de la chaleur pour pouvoir le digérer
  • Le lait est indigeste au niveau de son lactose qui induit une intolérance de plus en plus fréquente du fait de la non possession de l’enzyme lactase (que seuls 40% des adultes possèdent dans le Sud de l’Europe ) et son affaiblissement physiologique avec l’âge / 15 % chez l’adulte sinon des troubles intestinaux perturbant la flore intestinale et la muqueuse entérocytaire / perméabilité ... et responsable d’une toxiinfection générale ( O.R.L , Respiratoire , Cutané chez l’enfant puis articulaire , vasculaire , endocrinien , neurologique chez l’adulte ) apparaissent = effet colle ( AG si intolérance au gluten et infections virales ) avec des peptides devenant de véritables antigènes perturbant l’immunité .
  • Le lait fait partie des 3 produits les plus allergènes car ( chez le petit ++ ) les molécules de lait passent la barrière intestinale sans être dégradées ( auto-intoxication ) conduisant à une perturbation membranaire inflammatoire responsable d’une anémie avec perte de fer
  • Le rapport lysine / arginine du lait de vache favorise une athérogénèse précoce chez l’enfant
  • Le lait est fait pour le veau et contient une information spécifique à cette espèce qui n’est pas adéquat pour l’homme donc pourrait perturber le système endocrinien
  • Le lait contient trop peu de lipase pour le nourrisson encore inadapté dans sa sécrétion pancréatique
  • Une corrélation existe entre la consommation de lait ( présence d’E.G.F stimulateur de croissance pour le bébé ) et certains cancers / sein , GI ( le lait diminue la sécrétion biliaire )
  • Le lait est un facteur de fixation des toxiques lipophiles / solvants et métaux lourds
  • Le lait contient des hormones de croissance , des xéno hormones , des antibiotiques , pesticides et herbicides , dioxines , etc. qu’ont reçus ou mangés les vaches et ceci est encore plus concentré dans les fromages et yaourts ( 200 fois )
  • Des études médicales constatent une relation entre consommation de produits laitiers et maladies auto-immunes / diabète juvénile à cause de l’impact immunitaire perturbant du lait
  • Aucune espèce animale ne consomme de lait après le sevrage ...
  • Le lait de vache ne contient pas les IgA sécrétoires apportant l’immunité à l’enfant dès la prise du colostrum + la lactoferrine bactériostatique et favorisant le développement de la flore intestinale
Il est donc impératif de consommer des produits laitiers BIOS et pour les enfants +++ .
Mais il faut pour les nourrissons lui préférer le lait maternel ou à défaut les laits de céréales germées / kamut , épautre , etc. ou le lait d’amandes , de riz voire de soja ( lacto-fermenté + ) .
Cf. www.biobardo.fr et www.himalavie.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire