Facebook

samedi 1 février 2014

Mediapart - Affaire HSBC : les zones d'ombre de la liste Falciani

|  Par Valentine OBERTI
La liste Falciani pose de nombreuses questions quant à l'exploitation des données recueillies sur certaines personnalités impliquées dans l'affaire HSBC. Entre informations avérées, erreurs possibles et soupçons de manipulation, Mediapart a pu reconstituer le parcours judiciaire d'une fuite bancaire sans précédent qui fait trembler l'industrie de la fraude fiscale.



Il y a ceux qui confirment avoir fraudé le fisc, ceux qui démentent farouchement et puis ceux qui dénoncent une forgerie et déposent plainte pour faux. La liste Falciani, du nom de cet ancien informaticien de la HSBC Private Bank Genève à l'origine d'une fuite sans précédent de données bancaires, pose de nombreuses questions quant à l'exploitation possible des informations recueillies par la justice, le fisc, les douanes ou les services secrets sur certaines personnalités impliquées.
Il faut bien le dire : c'est un dossier hors-normes qu'ont entre les mains les juges Renaud Van Ruymbeke et Charlotte Bilger, chargés depuis avril 2013 d'une information judiciaire pour fraude fiscale, blanchiment en bande organisée et démarchage bancaire illicite. La banque concernée – HSBC – est la cinquième plus importante au monde et le volume des données recueillies grâce à l'informaticien Hervé Falciani – plus de 127 000 noms du monde entier recensés au total – est vertigineux.

Pour lire la suite abonnez vous à Mediapart

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire