Facebook

lundi 16 septembre 2013

La video surveillance arrive à Ascros

Annoncée en fanfare pour la fête patronale du 4 aout 2013, par le maire et son équipe, sous le haut commandement de la gendarmerie pugetoise, les cameras vont faire leur apparition à Ascros, petit village pas du tout tranquille des alpes-maritimes.

Béatifiées par les gendarmes ces cameras de surveillance filmerons nos jeunes delinquants cagoulés donc meconnaissables en train de commettre les pires larcins, peut etre même que certains en profiterons pour nous montrer leurs fesses qui sait ?). 

Ses Caméras avec le dispositif d'enregistrement vont à peu près coûter un bras au contribuables que nous sommes, et surtout elles vont résoudre tous les problèmes, enfin les vols  et les incivilités parait-il. Ainsi les auteurs de larcins divers et variés seront immédiatement mis aux arrêts (puis relachés le lendemain comme toujours) et très probablement au bout de quelques semaines d'utilisation de la vidéo surveillance le village retrouvera sa sérénité d'en temps, enfin ça c'est la version officielle naïve et idiote évidemment que l'on voudrait nous faire avaler.

Sauf que voilà, les délinquants ne sont pas tous aussi stupides que nos élus et ses messieurs de la maréchaussée voudraient bien le croire et ils ont tous foncés sur internet se payer la dernière cagoule à faire envier la corse et ses nationalistes en herbes, au prix de même pas 2 euro sur internet, ici par exemple.



Je terminerais en disant qu'à Ascros, c'est même plus la peine de dépenser de l'argent pour installer les cameras et tout le dispositif hors de prix permettant de consulter les vidéos puisque les délinquants croyant déjà que les cameras avaient déjà été installées ont dors et déjà commis leur premier crime cagoulés sur la place du village comme me l'a raconté un villageois :

En effet, au beau milieu d'une nuit de la seconde quinzaine du mois d'aout 2013, trois ou quatres cagoulés ont tenté de dérober les jantes d'une voiture stationnée sur la place du village exactement à l'ancien emplacement du dernier autobus quand un des habitant les surprends et les sommes de partir, ce qu'ils ne se sont pas fait dire deux fois...
Dans le cas présent, personne n'a tiré de coup de fusil, c'est une chance pour le propriétaire de la voiture et pour les voleurs.

A Ascros comme partout sur le territoire national, depuis que la police à désertée les rues, que l'état abandonne nos banlieux, nos villages et maintenant nos quartiers, la criminalité, l'incivisme, le mal être s'installe et c'est loin d'être terminé. Avec les restrictions budgétaires, les ponctions diverses et variés et la mauvaises gestion faite par nos élus de tout bord on en est qu'au début.

Autrefois, je me souviens on rencontrait des policiers dans la rue, maintenant c'est fini, les policiers sont gentiment assis sur leur fesse souvent à 4 dans une voiture, ils ne surveillent rien du tout, pourtant l'incivisme est la partout et tout le temps, une camera ne remplacera jamais un policier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire