Facebook

mercredi 23 novembre 2011

Une Rolex en cadeau, comme Copé ? « Moi jamais ! », disent les députés UMP

Pour ces députés de droite, pas question d'accepter des montres ou des voyages. Mais s'agissant de Copé et de son ami Takkiedine, ils sont moins catégoriques.

Une Rolex et plusieurs voyages, tous frais payés... ce sont les quelques cadeaux que Ziad Takieddine a offert à son « ami » Jean François Copé, qu'il fréquente depuis le début des années 2000. Des présents dont le secrétaire général de l'UMP a admis la réalité dans une enquête parue dans le JDD du 20 novembre.
Selon l'ancienne épouse de Ziad Takieddine, Jean-François Copé, depuis 2001-2002, a été invité, seul ou en famille :
  • à Londres
  • à Beyrouth
  • à Antibes
  • à Venise

Soupir d'exaspération pour Christian Jacob

S'il n'y a rien d'illégal à accepter une montre, aussi chère soit-elle, et des billets d'avions pour toute sa famille, un homme politique, élu et exerçant des responsabilités importantes, lorsqu'il accepte d'être ainsi couvert de cadeaux s'expose à des soupçons de conflits d'intérêts et de corruption.
Ce sont les députés UMP eux-mêmes qui le disent. Ce mardi, dans les couloirs de l'Assemblée, nous leur avons posé une simple question :
« un homme politique peut-il accepter une Rolex et des vacances à Venise ? »
Christian Jacob a répondu par un soupir d'exaspération. Les autres représentants de la majorité l'ont joué irréprochable :
  • « Je ne reçois pas ce genre de cadeaux »
  • « Je n'accepterai pas, je n'accepte pas quoique ce soit »
  • « En vingt ans [...] je n'ai jamais accepté un cadeau de ce type. »
Avant de défendre du mieux qu'ils pouvaient leur patron Jean-François Copé :
  • « Je ne suis pas trop au courant de cette affaire-là. »
  • « Un élu peut aussi avoir des amis. »
  • « Chacun peut avoir sa propre éthique. »
  • « Ça dépend du contexte et de qui offre ces présents. »
« Une Rolex ? Non, jamais je n'accepterai un tel cadeau. »
Le contexte dans lequel la Rolex et les vacances ont été offerts devrait être éclairci. Selon le JDD, la justice s'intéresse à un autre « présent » qu'aurait reçu Jean-François Copé de la part de Ziad Takieddine : plusieurs versements en espèces pour des travaux dans son appartement de la rue Raynouard, dans le XVIe, à Paris. Les deux amis en ont nié l'existence.

1 commentaire:

  1. Rappelons que Copé, comme Dati et Mamere (pas la mienne mais cellui des ecolos) du reste fait partie du club de ceux qui ont obtenu leur diplome d'Avocat sans avoir à le passer.

    Ainsi en france et c'est le seul pays au monde on peut devenir avocat du jour au lendemain simplement parce qu'ona été élu Député !!!! Oui oui

    Et lui non seulement il a vite converti son statut de député en diplome d'avocat car on sait jamais ca pourrait toujours servir si on etait plus élu, il s'est fait embauché par un grand cabinet d'avocat, ce dernier lui versait un salaire mais il ne plaidait jamais rien. ce cabinet peu glorieux avait fait ca juste pour obtenir quelsues petits avantages ici ou la !!!!

    RépondreSupprimer