Facebook

mardi 17 mai 2011

Pour nettoyer le Web, le Panda de Google sort les griffes

Montage photo d'un panda armé dans une rue (Teamstickergiant/Flickr)

L'animal a bouleversé le référencement de nombreux sites web aux Etats-Unis, il débarquera bientôt en France et personne ne sait vraiment à quoi s'attendre. Ce Panda qui fait si peur, c'est le nom du nouvel algorithme de Google, le système mathématique au cœur du moteur de recherche.

Les sites web se livrent une guerre sans merci pour avoir les faveurs de l'algorithme de chaque moteur de recherche, cet outil mathématique qui classe les sites à chaque recherche effectuée par un internaute. Etre parmi les premiers résultats affichés après une recherche, c'est l'assurance d'attirer le plus d'internautes, comme le confirme une étude récente.

Surtout en Europe, où Google occupe une position de quasi-monopole. Alors quand les Californiens annoncent qu'avec Panda, c'est l'algorithme du moteur qui a été refondu en entier, l'ensemble des sites Internet tremble et redoute le coup de bambou.

Google espère améliorer la « qualité » des résultats des recherches, c'est-à-dire leur pertinence au regard de l'information recherchée par l'internaute. Dans le collimateur du moteur : les « fermes de contenu », des sites groupant des milliers d'articles à faible valeur ajoutée, mais bourrés de mots-clés pour attirer les clics.

Autres cibles : les agrégateurs (qui dupliquent le contenu d'autres sites), les comparateurs de sites et les sites sur-référencés grâce à des techniques frauduleuses (ce qu'on appelle le « black hat SEO »).


La suite ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire