Facebook

jeudi 5 mars 2009

Décès de Marie-Rose Tonareli


Nous adressons toutes nos condoléances à la famille Tonareli. Marie-Rose nous a quitté ce-jour, elle était âgée de 72 ans, c'était l'épouse de Mario, la maman de Philippe et Jean-Luc, elle était aussi grand mère et comme toute les grands mères elle adorait ses enfants et petits enfants.

Marie-Rose ici sur la photo, le jour du Mariage de Christelle et Pierre HIRTH le 26 Juillet 2003.



Quelqu'un un jour à dit :

Peu importe où j'irai après ma mort, car, des deux côtés, j'ai des amis qui m'attendent.

4 commentaires:

  1. Je présente mes sincères condoléances à toute la famille.

    RépondreSupprimer
  2. Marie-Rose Et Mario ont accueilli ma mère quand elle est descendue d'Ascros pour passer son CAP de couturière (et oui ma mère à son CAP !!!), mes grands parents n'avaient pas d'argent, c'est Mario et Marie Rose alors jeunes mariés (ils devaient être à peine plus riche) qui l'ont accueilli,
    qui l'ont hébergé, qui l'ont nourri et qui l'on même emmené
    en promenade le week end avec eux dans la 4 chevaux de Mario.

    Ma mère n'oublie pas la Grand Mère Philomène, la mère de Monsieur et
    Madame Gino (les parents de Mario) qui était très gentille pour elle.

    Ma mère en garde un souvenir extrêmement heureux, et plus encore...

    Voilà ainsi résumé ce que représentent Mario Et Marie-Rose pour
    notre famille.

    Enfin, depuis tout petit Jean-Luc est mon ami ainsi que celui de mon frêre, avec Stephane et Fred nous étions tout les cinq toujours ensembles. Et à ce jour nous sommes toujours amis comment avant.

    PS : Tono, ma mère va essayer de retrouver des photos de la tienne
    dans leur jeunesse.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai été très touché d'apprendre le décès de Marie-Rose que j'appréciai beaucoup ainsi que toute sa famille, mario, Antoinette, jean-Luc et les autres. Quand j'ai habité au village, l'appartement d'Antoine. elle était contente car nous avons mis de l'ambiance dans le quartier. A quelques heures d'intervalles, ma tante de Paris, la sœur de ma mère est décédé aussi. Très mauvaise journée que celle là.

    RépondreSupprimer
  4. merci pour vos témoignages qui montrent la force de l'amitié qui réchauffe le coeur dans ces périodes bouleversantes qui nous rappellent la précarité de notre état.
    C'est la plus value de ce blog de garder les souvenirs et de maintenir au maximum ce qu'il reste de vie.

    Toutes mes condoléances à la famille de Marie Rose, de Georges et à Valérie encore touchée par le deuil.

    RépondreSupprimer