Facebook

jeudi 13 novembre 2008

La cabane des maquisards

Le week end dernier nous sommes allés chasser le Chamois au mont brune tout proche de la cabane des maquisards et du coin des macabes. Il y avait Yves, Thiery, Lou, Alexandre et moi. Sur le retour yves nous a racconté ce qu'il connaissait de ce lieu, et ce qui s'y était passé durant la guerre de 1939-1945.

Ce fut très interessant, il tenait cela d'anciens d'Ascros et surtout de Fifi et aussi d'un de ces anciens collègues conducteur de bus, un certain Fabien. Ce dernier avit 17 ans lorsqu'il a pris la direction du maquis.

Cette période de la guerre fut terrible pour beaucoup et tout particulièrement pour les maquisards qui se cachaient dans les montagnes de peur d'etre dénoncés à la milice par des pétochards, des colabos.

Au coin des macabés, c'est là que les maquisards liquidaient les traitres. Alors les maquisards d'Ascros sortaient la nuit dans les autres villages, debusquaient les traitres et les emmenaient pour les liquider au coin des macabés. Ceux des autres villages faisaient de même envers les traitres d'autres villages. Au passage, ils s'arretaient dans des fermes et se servaient à manger sans l'accord necessaire des fermiers. Les maquisards avaient faim et froid, au fil du temps ils étaient plus nombreux mais la marmite avait toujours la meme taille et peu nombreux étaient ceux qui subvenaient à leurs besoins.

Voilà ce qu'on s'est racconté en rentrant de la chasse au chamois. 

A l'epoque pour se rendre à la cabane des maquisards il fallait plus de 3 heures en partant d'Ascros.


8 commentaires:

  1. En temps de guerre, il y a les collabos. Des petites frappes qui vendent crachent tout ce qu'ils savent par peur !!!!

    En temps de pais, on retrouve les memes, qui crachent les memes saloperies. Alors bien sur, la il n'y a pas de crainte de se faire buter, alors c'est facile, il suffit de cafarder au chef sur un lieu de travail, de faire pression sur quelqu'un pour x raisons. Et puis, il y a ceux aussi qui se debine pour une raison ou pour une autre. Mais quoi qu'il en soit ils ont toujours une bonne raison. En temps de guerre on a peur soit disant pour sa vie, et en temps de paix on a peur pour autre chose. mais il y a toujours une bonne raison de ne pas avoir un comportement digne. En cherchant bien on peut quand on est un minable trouver quelque chose pour mal agir. Je sais pas si je me fais bien comprendre. Et puis je sais pas non plus de quel coté je me trouve !!!

    Mais tres souvent je me dis, si on etait en temps de guerre sur qui pourrions nous compter !!! Savez vous sur qui vous, vous pourriez compter !!! Si vous etes Juif en 1945 chez qui iriez vous vous cachez, vous l'etes vous deja dit !!!Et bien moi je me le dis defois, et si je ne sais pas ou j'irais me cacher, je crois savoir chez qui je n'irais pas !!!!

    Quand on mange entre amis, on se trouve tous beau et gentil, mais quand on est vraiment dans la gadou, que reste t il ??????????????????????????????

    RépondreSupprimer
  2. Desole pour les fautes je ne me suis pas relu, j'ai vide mon sac comme ca !!!au fil des mots

    RépondreSupprimer
  3. Un collegue de travail ou une collègue qui va se plaindre au chef, parce que vous venez d'obtenir une petite faveur, et bien ca, et ce n'est que mon avis, c'est les prémisses d'une attitude malsaine en temps de guerre. Ce même collègue, mettez le en situation de crise ou de guerre, que fera t il pour defendre sa cause ? je vous le donne en mille, il vous denoncera, et moi cette attitude je ne la comprends pas.

    Un autre exemple, vous etes le maire d'un village, vous allez accordez des privileges a ceux qui votent pour vous et vous allez emmerde les autres, vous allez jusqu'a leurs causés des soucis dans leur vie privée, comment appelez vous cela ? Comment appelez vous le fait d'aller deblaterer des saloperies à un responsable hiérarchique d'un gars que vosu n'aimez pas ou qui n'adherent pas à vos idées ?

    Tout ca pour vous dire que des futurs collabos, il y en a en puissance un peu partout. Alors pour les éviter, choisissez bien vos amis. Et si vous les choisissez bien vous verrez que normalement il tiennent dans les doigts d'une main...

    RépondreSupprimer
  4. finalement une partie de chasse peut-être très instructive, et les chamoix dans l'affaire ?

    RépondreSupprimer
  5. et oui il y a beaucoup de collabos...............

    RépondreSupprimer
  6. au fait, je crois que le compteur déconne un peu beaucoup, chaque fois que je clique sur une page du blog ou sur message ou autre, il comptabilise mes clics et non ma connexion, je trouvais qu'il y avait beaucoup de monde depuis hier. surtout chaque fois que je corrigeais mon article ou affichais l'aperçu

    RépondreSupprimer
  7. Effectivement j'ai aussi remarqué que le compteur devait deconner vu la haute frequentation. D'autant qu'aucun sujet portant à polémique n'était présent, enfin jusqu'à hier soir. Car depuis, je pense que tout ceux qui se sentent ne hamme de collabos, voire de fumiers en puissance, voir de petit peigne cul (1) doivent un peu se sentir visé. Quoique ce ne soit pas si sur.

    Je me demande dans qu'elle mesure on arrive à avoir une opinion juste sur sa propre personne ?

    Des gars comme Nietzsche ou Spinozza on bien du se poser la question de savoir si l'homme peut avoir une opinion juste de lui même ?

    Enfin moi ce dont je suis sur, c'est qu'un fumier lorsqu'il fait une crasserie, moi je pense qu'il s'en rend compte sauf, sauf si c'est un anne avec un grand C !!!

    Enfin j'me comprends ....


    (1) Le peigne cul se caractérise par une grosse volonté de paraitre intelligent en société, mais il ne l'est pas, d'ou cette petite métaphore le concernant. En général le peigne cul ce sera celui qui dit qu'il a le bac francais (tout ceux qui ont le bac savent que ca n'existe pas), ou alors ce sera celui qui fait l'anguille, celui qui croit passer inapercu quand il fait une crasserie ....


    Bon je vais un peu faire l'anonyme moi aussi.

    RépondreSupprimer
  8. Putain, les fautes d'orthographes que j'ai fait c'est dingue, une ame quand meme aller y foutre un h et deux m !!! faut le faire..

    Enfin pour le chamois, noue en avons tué 1, c'est yves, de 32 kg. ous l'avonbs porté à tour de role sur les epaules pendant plus de 3 heures jusu'a l'impluvoum du pelas.

    RépondreSupprimer